Le packaging, un enjeu environnemental

Packaging

Les politiques de l’Union européenne (UE) visent à atteindre 100 % d’emballage durable d’ici 2030. Mais le choix d’utiliser des emballages écologiques, verts et circulaires n’est pas seulement un objectif de la stratégie européenne, du Green Deal à la transition écologique du PNR, pour promouvoir la protection de l’environnement et la transition écologique. La durabilité est en fait un moteur économique pour les entreprises, étant donné que, selon un étude, 65 % des jeunes préfèrent acheter des produits de marques qui soutiennent la durabilité environnementale.

Qu’est-ce qu’un emballage durable ?

L’emballage durable est un emballage développé et produit de manière à réduire l’impact sur l’environnement et l’empreinte écologique, sans perdre de vue sa mission principale : l’emballage protège le contenu (de la production au rayon, jusqu’à la consommation) et, en même temps, informe (grâce à des étiquettes ad hoc, il fournit des informations utiles sur la sécurité et l’hygiène) et attire le consommateur, l’incitant à acheter. La durabilité associée aux emballages signifie : tout d’abord, en fabriquant des produits qui ne nécessitent pas d’emballage supplémentaire ; veiller à ce que les produits moins encombrants puissent être contenus dans des emballages souples, plus légers et mieux adaptés à la collecte sélective des déchets ; Un emballage est défini comme écologique s’il utilise des matériaux recyclés, biodégradables et renouvelables et si son éco-conception est intégrée dans l’économie circulaire. Vous pouvez consulter le site de la société harryplast pour trouver un fabricant d’emballage plastique éco-responsable.

Pourquoi il est important d’utiliser des emballages écologiques

L’utilisation d’emballages durables et écologiques contribue à : protéger la planète et notre santé ; créer de la valeur pour l’entreprise (réputation de la marque, fidélité, croissance) ; améliorer la responsabilité sociale des entreprises en générant une augmentation des ventes ; renforcer la confiance des clients et la crédibilité de la marque. Les Européens produisent 25 millions de tonnes de déchets plastiques chaque année, mais moins de 30 % sont collectés pour être recyclés. En outre, les plastiques constituent 85 % des déchets sur les plages et les fonds marins. Parce qu’ils se décomposent en micro-plastiques, dispersés dans l’écosystème et donc capables de se retrouver dans le cycle de l’alimentation, de l’eau et de l’air, ils polluent l’environnement et ont des effets encore inconnus, mais potentiellement nocifs, sur la santé humaine. Les entreprises qui utilisent des emballages durables améliorent la réputation de leur marque et réalisent des bénéfices économiques. En outre, une enquête récente a révélé que neuf dirigeants sur dix sont conscients du fait que les jeunes consommateurs ont tendance à critiquer les entreprises qui n’ont pas d’agenda environnemental (ou qui écologisent les stratégies environnementales pour des raisons de marketing). La responsabilité sociale des entreprises génère davantage de ventes. Même dans le commerce électronique alimentaire mondial, les entreprises qui adoptent des emballages utilisant des matériaux durables innovants sont à l’origine du boom des achats alimentaires en ligne. Dans une enquête menée par un fabricant, 35 % des personnes interrogées déclarent qu’elles ne feraient pas leurs achats auprès de marques qui n’utilisent pas d’emballages durables et 56 % affirment que le packaging est un test décisif pour faire confiance à la durabilité d’une marque.

Emballage vert, nouveaux matériaux et tendances

Il existe cinq facteurs qui font des matériaux d’emballage durables : utilisation minimaliste des matériaux d’emballage afin de réduire les emballages (poids et volume) ; réduction drastique des couches d’emballage (simplifiant l’élimination, sans compromettre la sécurité du contenu) ; utilisation de matériaux innovants (biodégradables, recyclables, compostables), mais sans sacrifier l’esthétique pour améliorer la narration d’un produit lors de l’ouverture des boîtes, dans les vidéos sur les médias sociaux ; augmenter l’efficacité énergétique dans le processus de production, en utilisant des énergies propres et renouvelables (réduction des émissions de dioxyde de carbone et de tous les composés polluants) ; l’entrée dans l’économie circulaire.

Grossiste packaging alimentaire : quelques conseils avant de commander
Produits d’emballage : commander en petites quantités en ligne